Site officiel de la commune de Muespach
Sur les hauteurs de Muespach dans le Sundgau...

Bulletins communaux

Décembre 2011

Décembre 2011


Téléchargez la manchette de Décembre 2011

L’année 2011 qui se termine, n’aura pas été celle de la quiétude universelle. Dès le printemps de sérieux troubles sociaux issus d’une contestation populaire, enflamment une partie des pays du Maghreb et se propagent très rapidement vers la Lybie et la Syrie Le « printemps arabe » ainsi nommé, risque fort de se transformer en fournaise, car loin d’être réglées, ces révoltes demeurent dans l’attente de nouveaux dirigeants capables de rendre l’espoir à leurs populations, fragilisées par les conditions économiques difficiles. Sur notre continent européen, les observateurs politiques ne cessent de constater l’inopérant ballet des mesures prises pour enrayer la crise de l’euro. L’explosion de la contestation populaire en Grèce, en Italie ou

ailleurs, est l’image parfaite de la détresse des peuples foudroyés par la rigueur économique qu’une telle crise peut engendrer.

Enfin, et pour ne rien arranger dans ce contexte d’effervescence mondiale, s’élèvent à présent les voix de météorologues avertis qui nous informent d’inquiétantes révélations relatives à l’augmentation très sensible des températures mesurées sur la surface de notre chère planète.

Ainsi, dans l’ordre croissant de ces informations répétées à l’envi tout au long d’une année, je m’interroge quant à la dégradation des composantes de notre société, et note que si d’aucuns se réjouissent de la fin programmée des centrales nucléaires, d’autres s’en inquiètent. La pénurie en énergie électrique et l’hyper production de CO2 qui résulteraient d’une telle politique aurait pour conséquence la mise en route obligée, de centrales électriques alimentées par des énergies fossiles issues du charbon et du pétrole. Comment concilier l’apparent inconciliable ?

Nous sortons ainsi de cette année, épuisés, voire démoralisés par toutes ces informations, et fatigués surtout d’entendre ces innombrables discours et colloques, engendrés par la campagne des primaires socialistes, mais aussi par les droits de réponse que revendiquent tous les autres, d’obédiences politiques différentes. Assez me dira-t-on ! Oui mais c’est l’exercice démocratique qui le veut et qui le demande. Alors réjouissons-nous au moins de cela, de cette démocratie bien vivante en notre beau pays. C’est bien là peut- être le point positif de ce tableau noir que je dresse en introduction à cet éditorial !

Tableau noir ai-je dit ! Oui mais tableau blanc à Muespach, qui plus est, tableau interactif depuis l’installation de l’Ecole Numérique en la classe de notre Directrice de l’Ecole Elémentaire, Muriel Ribstein.

La surprise à ce propos fut grande de voir s’inviter Monsieur Yves Camier, nouveau Sous- préfet d’Altkirch à l’inauguration de notre classe numérique en cette soirée du Vendredi 18 novembre. Pour une surprise, cela en fut une de taille. Elle devait ravir le maire que je suis, qui ne pouvait que se féliciter de l’intérêt que manifestait ce haut fonctionnaire, représentant de l’Etat, à se déplacer personnellement – sans chauffeur- en notre bon village de Muespach. Pour dire vrai, dans ce cadre bien précis de l’installation d’écoles numériques en nos établissements scolaires, l’Etat méritait que l’on rappelât sa participation financière à cette opération communale. Cela fut dit, bien entendu, au cours du discours que je me devais d’improviser en raison du caractère impromptu de cette visite. Je ne manquais pas plus à remercier le Crédit Mutuel local de l’extrême générosité financière qu’il nous alloua dans cette opération financée par le Conseil municipal de Muespach.

Pour rester dans le cadre des affaires scolaires, je relève avec plaisir, un fait inhabituel, une première en quelque sorte, puisque s’organisa cette année à l’initiative, et sous la direction de Madame Noëlle Troxler-Schaeffer, enseignante en notre école maternelle, la première « classe verte » d’enfants scolarisés en maternelle. Ce fut à l’évidence une expérience et une réussite pour cette vingtaine de « petits » qui partirent à l’aventure en cette belle région sous-vosgienne de Stosswihr durant trois jours, sans papa ni maman. Pas une seule larme ne coula tout ce temps, mais de contes et d’histoires, de randonnées et de découvertes, leurs petites âmes furent ravies et chargées d’émerveillements, d’étoiles et de lumières.

C’est une expérience à renouveler, l’an prochain dit-on déjà !

Là encore les subventions des trois communes, celles du Conseil général, du Crédit mutuel local, et des commerçants locaux furent généreuses.

Permettez à présent chères lectrices et lecteurs de ce bulletin, que je vous transporte dans un cadre plus administratif, plus austère peut-être, celui de l’administration communale.

L’année 2011 aura été, comme il est d’usage chez nous, relativement bien remplie.

A ce titre, je m’empresse de rappeler que les réalisations communales ne sont possibles que si le financement de ces opérations peut être assuré, ce qui signifie que l’argent ainsi doit être disponible dans les caisses de la commune. Il est tout autant vrai que ces opérations sont également subventionnées partiellement soit par l’Etat (exemple de l’Ecole numérique cette année), soit par le Conseil Général, soit dans des cas bien précis par le Conseil Régional et dans de rares cas par une subvention européenne (exemple de la subvention accordée pour notre projet « Haut-Débit »)

Si la commune ne dispose pas des fonds nécessaires elle peut solliciter un prêt auprès d’une banque. Le financement de toutes les réalisations communales est ainsi organisé... du moins le fut-il jusqu’en cette année. Il se trouve, que par fait de crise, l’argent devient rare et les économies sévères.

Toutes les communes françaises sont touchées financièrement par la crise de l’euro. Elles ne seront plus subventionnées aux taux habituels et le recours à l’emprunt bancaire devient difficile. Cela entraîne de fait une sensible réduction des projets d’investissements communaux, si l’on veut conserver une politique de modération de la charge fiscale auprès des contribuables que nous sommes.

Qu’en est-il ainsi pour Muespach ?

Comme nous le savons tous, l’assainissement s’installera en notre village au courant de 2012.

Les nouvelles informations issues du planning de la CCIG (Communauté de Communes Ill et Gersbach) font état d’un début de travaux dès la fin de l’hiver 2012, dans la rue du Moulin.

Puis, à compter de la fin du printemps 2012, les travaux devraient démarrer dans la rue du 1er Septembre. Ceci demande toutefois la confirmation officielle de la CCIG.

La première tranche de ces travaux concernera la portion de la rue du 1er Septembre à partir de l’intersection de la rue de la Montagne jusqu’à la rue de la Fontaine. Ces travaux se poursuivront par une deuxième tranche qui arrivera à hauteur de la rue de Durmenach. La durée des travaux sur ces deux tranches ne peut encore être évaluée de façon très précise. L’information bien entendu sera transmise dès connaissance de ces données.

Les travaux d’assainissement se poursuivront ensuite par la rue de la Montagne.

La commune de Muespach prévoyait, dans le cadre de la réalisation de ces travaux d’assainissement, conduits par la CCIG, d’entreprendre la rénovation de son « Centre- village ». Ce projet demeure valide et devra être réalisé. Seules les modalités d’exécution seront soumises à l’analyse des capacités financières de la commune. Il va de soit que l’aménagement des trottoirs et de l’éclairage public de ce secteur restera prioritaire.

Que signifie cette suite de remarques, quelque peu laconiques, pour le lecteur désireux de connaître le programme des investissements communaux réalisables dans son village ? Sur le point précis, relevant des futurs investissements « lourds », je me dois d’être prudent dans le contexte économique actuel. Je peux assurer cependant à tous nos administrés que, même retardés ou allégés, les projets de la commune seront tous conduits à terme.

L’année 2012, en dehors de ce gros chantier d’assainissement, verra mis en route : le nouveau site internet de Muespach (muespach.fr)

le Haut-débit

l’école numérique dans sa phase opérationnelle

la rénovation du Columbarium

des travaux au presbytère (rénovation de l’étage)

et... la rénovation du Centre-village selon les précautions mentionnées dans le paragraphe précédent.

Comme le constate le lecteur, l’avenir de l’investissement muespachois reste tout de même dynamique. Je répète cependant qu’il convient de rester très prudent dans le domaine des annonces. Elles pourraient être remises en cause en raison des incertitudes économiques ...... mais aussi politiques (élections de 2012)

Bilan 2011

Pour ce qui est quasi déjà du passé, le Conseil municipal fut très actif en 2011. J’ai le souci de rappeler les principales réalisations effectuées au cours de cette année : Rénovation de la rue de la Gare : bordures et trottoirs, enrobé, nouveaux lampadaires éclairés aux LED, aménagements de places de parkings

Aménagement d’une nouvelle plateforme sportive

Installation d’une Classe Numérique en l’école élémentaire

Installation d’une nouvelle chaudière en l’école élémentaire

Rénovation du mobilier des bureaux de Monsieur le Secrétaire de mairie et de Madame la Secrétaire-adjointe

Création d’un chemin rural empierré et d’un chemin AF empierré

Quant à l’Association Foncière, elle réalisa cette année pour un coût total de 138.805, 97 euros, la réfection d’une grande partie de son réseau vicinal. Cette opération fut possible en raison d’un subventionnement de l’Etat au titre de la dotation globale d’équipement, et par une participation de l’Association Foncière, calculée après déduction de la part restant à la charge de la commune et du Fonds de compensation de la TVA.

Avec ce bilan révélateur de l’intense activité d’un Conseil municipal, toujours porté à l’amélioration des conditions de vie à Muespach, animé aussi du souci constant de porter réponse à la demande des administrés, déterminé depuis des années à maintenir une pression fiscale modérée et préserver la qualité de vie de nos ainés afin de les maintenir autant que possible dans le cycle social de la communauté villageoise, je m’empresse de féliciter tous mes compagnons, femmes et hommes siégeant au Conseil municipal de Muespach.

Pour ma part, je tiens encore en cette période de l’année à remercier l’ensemble du personnel communal, attaché soit au secrétariat, soit dans notre agence postale communale, mais aussi dans nos écoles ( ATSEM) ainsi que tout le personnel affecté aux services techniques. Plus que jamais j’observe combien chaque employé(e) est attaché(e) à bien exercer son travail. Je suis tout autant heureux de constater qu’il n’y a pas de leur part d’absentéisme ! cela mérite qu’on le dise, et le dire en cet éditorial, revêt plus encore le caractère solennel de ma déclaration.

Merci à eux .

Pour ce qui relève des autres activités exercées durant cette année 2011, celles de nos écoles de nos associations et de nos commerces, je constate que l’excellence fut pratiquée partout, ce qui m’encourage plus encore à demeurer à l’écoute de ces fonctionnaires, de ces responsables d’entreprises et de ces bénévoles qui œuvrent si parfaitement à l’activité de notre beau village. Je tiens à leur présenter personnellement mes sincères remerciements et mes félicitations.

Je ne manquerai pas ainsi lors de la traditionnelle présentation des « vœux du Maire » de mentionner cette présence, cette activité qui devient quasi indispensable ici à Muespach

L’arrivée de notre nouveau Curé, Christophe Smoter, que je salue avec plaisir et respect, contribue tout autant à cette nécessaire présence au sein d’une collectivité, qui souffrait il faut le dire, de cette longue période d’incertitude, durant laquelle à la fois la souffrance du Père François mais aussi l’inquiétude quant à son état de santé, troublaient la cohésion de ces nombreux fidèles paroissiens attachés à leur Eglise, et à leur paroisse. C’est dans le souvenir de ces événements, difficiles, que je tiens aussi au travers de ce bulletin à remercier chaleureusement notre Curé Paul Horstmann d’avoir été toujours présent parmi nous, malgré son âge et la charge toujours plus lourde de son ministère.

Je termine ainsi mon propos par ce rappel, et souhaite à toutes et à tous, à tous les habitants de notre village et à leurs familles un très joyeux Noël et formule des vœux de bonheur et de santé pour l’année nouvelle 2012.

J’invite également toute la population à la traditionnelle présentation des :

Vœux du Maire

Dimanche 15 janvier 2012 10h30

en la salle Polyvalente de Muespach

Comme de coutume un vin d’honneur offert par la commune clôturera de cette cérémonie

Dans l’attente de pouvoir vous saluer à cette occasion, je vous adresse mes plus cordiales salutations.

Le Maire, Roland Haller


< Liste des bulletins communaux
Imprimer la page Partager la page Haut de page