Site officiel de la commune de Muespach
Sur les hauteurs de Muespach dans le Sundgau...
Mir rede Elsassisch

Bulletins communaux

Décembre 2013

Décembre 2013


Téléchargez la manchette de Décembre 2013

Le Conseil municipal fut particulièrement actif au cours de cette année 2013, tout comme il le fut d’ailleurs durant tout son mandat qui se terminera en mars 2014.

De nombreuses réalisations de rénovations urbaines furent entreprises au cours de cette période, sitôt les circonstances le permettant se présentaient. Il fallait ainsi que les travaux d’assainissement d’une rue soient entrepris et terminés pour que puisse être envisagée l’intervention communale.

On ne pouvait, dans cette contrainte, envisager un ordre différent dans la

plus lourde des rénovations urbaines que nous allions entreprendre : celle de la traversée villageoise, qui ne pouvait se faire qu’à la suite des travaux d’assainissement et la

pose d’une nouvelle conduite d’eau potable dans la rue du 1er septembre.

Je tiens à ce propos à remercier Monsieur le Président André Bohrer de la Communauté de communes Ill et Gersbach, ainsi que le Vice-président chargé de l’Eau et de l’Assainissement, Monsieur Dominique Springinsfeld pour avoir ordonné ces travaux en notre village.

En fin d’année 2013 sont assainies la rue de Ferrette, la rue du 1er septembre jusqu’au pont en sortie vers Muespach-le-Haut, la rue de la Montagne, ainsi que la rue du Moulin.

Les prochains travaux d’assainissement à Muespach seront réalisés dans la rue de Steinsoultz par la Communauté de Communes Ill et Gersbach, respectant ainsi le plan d’assainissement réglementé par l’Agence de l’Eau.

L’assainissement à venir suppose, au cours du mandat de 2014 à 2020, des travaux de rénovation urbaine à entreprendre par la commune de Muespach.

Mentionner dans ce bulletin certaines opérations de rénovation urbaine, et rappeler d’autres réalisations d’importance, me pousse à donner quelques détails d’organisation.

Ainsi le fait d’engager des entreprises sur les chantiers suppose de disposer au sein de l’administration communale d’une équipe technique disposant des qualités d’intervention et de contrôle requises dans ces missions.

Le staff technique communal est de longue date connu par tous les habitants de Muespach, tant il est vrai qu’Eric et Serge sont présents quotidiennement dans tous les cas de figure qui nécessitent leurs multiples interventions. Je tiens ici à les féliciter tout particulièrement pour l’ensemble des tâches multiples qu’ils réalisent, souvent dans l’anonymat le plus complet, avec conscience et grande efficacité.

Combien de mes collègues maires, ne m’envient-ils pas d’avoir cette équipe à mes côtés : c’est dire combien ces deux ouvriers sont utiles au sein de notre communauté.

Les grands travaux engagés en notre commune, supposent tout autant un accompagnement administratif et technique. Lancer des opérations de rénovation urbaine demande au préalable la gestion administrative du projet, qui, à Muespach se fait sans « bureau d’étude » depuis que nous fûmes tenus de nous en séparer pour des motifs exprimés auprès du Conseil municipal. Cette

!

mission fut remplie par notre secrétaire, Monsieur Muller. Le projet lui-même structuré à l’aide des plans topographiques dressés par un géomètre, mesuré et quantifié par le maire et son adjoint Monsieur Alain Schmitt, Président de la commission des « travaux publics et des bâtiments communaux » assisté de Messieurs, Groell Pascal, Hebinger Hubert et Jacques Henri est, en fin du concept, édité et envoyé aux entreprises sous forme d’appel à projets. La « commission d’appel d’offres et d’adjudication » du Conseil municipal procède au dépouillement des offres des entreprises et les adresse au Conseil municipal chargé du choix de l’entreprise à retenir.

Les travaux démarrent ensuite sous la responsabilité de l’entreprise, mais aussi et tout autant sous le contrôle constant, c’est-à-dire quotidien, du maire et de son adjoint technique. Je tiens ici à remercier et à féliciter au travers d’Alain Schmitt mon très utile adjoint, toute cette commission, pour l’ensemble des prestations effectuées dans tous les chantiers communaux, tout au long de ce mandat !

Dans un cadre tout à fait différent, je rappelle ici la rénovation ponctuelle mais partielle, du toit de l’église paroissiale qui relève faut-il le rappeler au lecteur, de la compétence communale. Au cours des deux exercices passés, 2012 et 2013, la commune devait intervenir par deux fois sur la couverture du toit de cet édifice cultuel pour cause d’infiltrations d’eau. Les travaux menés sous la direction du maire et de l’adjoint ci-dessus nommé, devaient être confiés à l’entreprise Di Biase. Une réfection partielle mais urgente des lieux d’infiltration s’imposait selon l’expertise mandatée. Une deuxième opération analogue devenait nécessaire en 2013. L’ensemble de ces interventions se soldait à près de 20 000 euros.

En connaissance des problèmes que pose cette toiture, rénovée pourtant sur toute sa longueur en son côté Nord en 1982, et en raison de ces deux interventions rapprochées en moins de deux ans, je propose qu’une expertise de l’ensemble du toit soit menée. Selon les résultats de cette analyse, et en connaissance du coût de la rénovation à effectuer, le Conseil municipal pourra inscrire à son budget, le financement de cette réfection. Il n’y aurait plus ainsi nécessité de répondre au « stop and go » à chaque alerte, et le Conseil municipal disposerait du pouvoir d’engager à bon escient les travaux nécessaires à la rénovation.

Tout ainsi se réalise en son temps, en fonction des critères techniques et économiques que la commune se doit de gérer.

Pour rester dans le cadre de la responsabilité communale en matière de gestion de son domaine urbain, le lecteur aura bien sûr remarqué la construction d’une seconde structure de stèles funéraires au columbarium du cimetière communal, et tout autant la construction d’une seconde fontaine rue de la Montagne.

Faut-il rappeler que c’est à la commission communale «urbanisme et environnement » et à son président Pascal Groell, que l’on doit cette nouvelle fontaine qui sera associée à la butte destinée à recevoir notre antique véhicule d’incendie. Cette nouvelle réalisation, et toutes celles déjà intégrées dans le ban communal sous différentes formes de structures florales, rendent notre village de plus en plus attrayant.

Pour ce qui relève tout particulièrement de l’agrandissement du columbarium, et de l’ensemble des prestations fournies par la commission du « cimetière communal », il convient de féliciter très sincèrement Madame Régine Rentz présidente, et tout autant les membres de son équipe, les conseillers municipaux, Gutzwiller Vincent et Jacques Henri, et Groell Pascal pour ce chantier si bien mené durant tout ce mandat.

Je ne peux dans cet éditorial, taire ma fierté d’avoir amené avec le puissant concours de la

« Commission Haut-Débit » et celui de son président Christian Grandclaude, une véritable modernité à Muespach. Nous sommes passés – il est vrai à force d’interventions multiples et variées auprès de multiples organismes et de ceux-ci le Conseil Général du Haut-Rhin et son président Monsieur Charles Buttner- de la grisaille informatique, au ciel azuréen des internautes modernes. Après tant de labeur et d’efforts nous sommes en mesure de déclarer que nos promesses ont été tenues, mais aussi que l’avenir réserve encore de notoires améliorations. La commission ainsi ne pourra que perdurer dans ses fonctions dans le prochain mandat du Conseil municipal. Une reconnaissance particulière des internautes villageois revient de fait à cette commission présidée je le rappelle par Grandclaude Christian assisté des conseillers, Schindler Patrick, Hebinger Hubert, et Huber Philippe.

La commission de « l’information et de la communication » présidée par notre ami Norbert Demiéville, avait œuvré jusqu’à son décès avec une très particulière énergie, installant au sein de la mairie une nouvelle infrastructure informatique et numérique remarquable, permettant aux conseillers municipaux de visionner lors des réunions du Conseil, sur écran de conférence, toutes les informations nécessaires au débat, par un système de vidéo numérique avec caméra intégrée, reliée aux différents ordinateurs de la mairie.

La même commission avait dès son élection concouru à la réalisation d’une nouvelle mouture de notre « Manchette de Muespach ». Les membres de cette commission Christian Grandclaude, Philippe Huber et Patrick Schindler ont repris le flambeau au lendemain de la disparition de leur Président, afin d’assurer la continuité de cette publication et moderniser tout autant le site « muespach.fr »

Dans le domaine scolaire, les récentes intentions gouvernementales connues sous le vocable des « rythmes scolaires » sèment le trouble dans de très nombreuses écoles françaises. De surcroît cette administration de l’Etat, appelée « Education nationale » n’a de cesse depuis quelques années à réduire le nombre des enseignants affectés à nos écoles, même si notre Président « Normal » s’attache à vouloir nommer 60 000 enseignants supplémentaires.

La conséquence en notre village se solde par la fermeture d’une classe en maternelle en 2011 et, en 2012, par celle d’une classe en notre école élémentaire. Nos diverses interventions ne servirent à rien bien sûr, tout comme celles qui restèrent lettre morte tout autant dans de nombreux autres villages qui manifestaient à ce propos.

Quel intérêt de nos jours, porte encore cette administration à l’école de nos villages. Devons-nous baisser les bras et laisser installer ce « diktat » sans appel ?

J’estime pour ma part que nous avons la chance de disposer chez nous d’une commission scolaire courageuse et très déterminée. Avec mon appui et en réponse aux dérives que je viens de rappeler, cette commission, sous la présidence de notre adjoint Patrick Schindler, et des délégués communaux Grandclaude Christian et Munch Michel, démontre à l’évidence que certaines petites communes françaises relèvent le défi. Muespach ainsi, par deux fois, installe en ses 2 classes élémentaires « l’école numérique » pour un coût de près de 38000 euros ! De plus et depuis le début de son mandat elle améliore progressivement l’environnement informatique de manière à assurer dans chaque classe élémentaire la couverture Internet, tout autant disponible en l’école maternelle. De surcroît et de manière à assurer la sécurité dans ces deux établissements scolaires relevant de la compétence de notre commune, chaque enseignante est dotée par la commune d’un téléphone portable .

Enfin, « at last but not least » les allocations de subventions pour les élèves ont été

substantiellement augmentées durant ces six dernières années. J’estime que le « job » a été complètement réalisé par tous les membres de cette commission, à laquelle je me permets d’allouer un énorme satisfecit !

Dans le même ordre d’idée, puisqu’il s’agit des jeunes de notre village, je pense devoir rappeler, si c’était nécessaire, la concrétisation d’un effort sans cesse observé, au profit de la jeunesse de notre village. Je mentionne bien évidemment l’activité de la «commission jeunesse » animée magistralement par son président Henri Jacques assisté de Groell Pascal Kuntz Jean- Claude et Huber Philippe. Bien que ce ne fût pas évident dès la première année de son mandat, cette commission prit une part active dans le projet du terrain de football intercommunal entre les deux Muespach. Cette prise de position et tout autant celle d’un Conseiller municipal Christophe Stolz, très impliqué dans la formation de plus d’une centaine de jeunes footballeurs dans le club muespachois, devait permettre au Conseil municipal de Muespach de décider en faveur d’une participation financière de 230 000 euros au projet de la création d’un nouveau terrain de football. Cette même commission devait tout autant plaider en faveur du « mini stade de foot » implanté voici deux ans en notre commune tout près de l’ancienne gare ! Bref, toutes les activités multiples et complexes ainsi réalisées depuis 2008 confèrent à cette commission la reconnaissance publique à laquelle j’ajoute bien entendu la mienne.

Le lecteur de cette « Manchette » aura peut-être à la lecture de mon éditorial le sentiment que toutes ces réalisations, certes utiles et honorables pour une commune de notre taille, demandent des investissements très importants et que le budget communal, toutes dépenses confondues – Fonctionnement et Investissement- demandera des efforts financiers conséquents au contribuable qu’il est.

Je crois devoir préciser à ce propos, et ce n’est pas Patrick Schindler président de la « commission des finances et du budget » qui me contredira, ni même Monsieur le Percepteur Ipponich de Ferrette, que tout au long des 5 mandats consécutifs de maire que j’assume, jamais la commune de Muespach ne devait se retrouver dans le « rouge ».

Je dois rappeler tout autant dans le même propos financier, que durant ces 5 mandats consécutifs de maire, le Conseil municipal de Muespach, toujours prônait, la modération de l’impôt communal. Ainsi cette attitude devrait être celle du prochain Conseil municipal du mois de mars 2014. Je l’encourage tant il est vrai que la situation financière de Muespach est saine comme devait encore le préciser Monsieur le Percepteur de Ferrette en date de Lundi 18 novembre 2013 au cours de notre entretien annuel en son bureau.

!

En décrivant dans un des chapitres précédents la mission du Secrétaire de mairie dans le cadre des préparations administratives d’un dossier technique devant servir à lancer des opérations de travaux publics, il conviendrait de comprendre, que la multitude des tâches d’un secrétariat, dans une mairie de village, demande de nos jours une très grande spécialisation et beaucoup de diplomatie. Bien que disposant d’un maire qui se fait un honneur de rédiger personnellement ses courriers et de les éditer lui-même tout-autant, le secrétaire de mairie doit encore accomplir de nombreuses autres tâches.

Il est du bonheur de Muespach de disposer de sa propre poste communale – tout le monde le sait- cette « agence postale communale » fonctionne à présent sous autonomie communale avec un agent communal recruté à cet effet. Cette charmante personne s’appelle Saadia : elle est affectée à mi- temps à la mission postale dont elle assume la gérance, et dans l’autre mi-temps est attachée au service du secrétariat de la mairie, au sein duquel elle occupe un emploi de secrétaire-adjointe.

Cette configuration administrative est très utile à notre secrétariat et mérite ma totale satisfaction tant il est vrai que la poste fonctionne très bien et que notre secrétaire-adjointe, travaille au sein de l’équipe du secrétariat à la plus grande satisfaction du maire et de Monsieur Muller son directeur.

Que reste-t-il à mentionner après ce long rappel des missions accomplies par le Conseil municipal de Muespach ? Celle bien sûr, des moins connues, celle qui s’occupe des choses de la vie à proprement parler , et qui trop souvent s’exprime discrètement, mais qui tout autant demeure utile. Cette commission, porte le nom de « commission sociale , des personnes âgées et de l’action humanitaire». Elle est présidée par notre adjointe, Madame Marie-Hélène Jonner et secondée depuis de très longues années par Monsieur Jean-Claude Kuntz, véritable cheville ouvrière de cette commission si prenante mais délicate toutefois, ainsi que des conseillère et conseiller Régine Rentz et Philippe Huber.

Cette commission, connue de tout le monde, essentiellement pour ses activités de « surface » s’occupe effectivement de la gestion des grands anniversaires, de l’organisation des fêtes commémoratives et annuelles, du recrutement et du suivi des personnes relevant du registre des « seniors », de l’organisation des événements ponctuels ou hebdomadaires –sorties, rencontres, marches etc..- ainsi que de relations événementielles entre les différentes associations villageoises, mais aussi des grands événements nationaux tels que la Banque alimentaire et le Téléthon, aidée en cela tout autant par la commission « Jeunesse » de Jacques Henri.

Bien sûr la « commission sociale » comporte d’autres missions et de celles-ci les visites aux malades, aux pensionnaires des instituts de vieillesse et autres centres d’accueil. Avec le maire elle informe des cas sociaux du village, et inversement s’occupe avec le maire de rencontrer les personnes se trouvant en situation difficile. C’est donc une mission très délicate qui demande de la présence, de la mobilité, de l’énergie, de la connaissance des personnes, et de la faculté à venir en aide.

Tous ne peuvent remplir ces missions, c’est vrai. Les conseillers municipaux qui relèvent de cette commission sont à estimer. Personnellement je les félicite et les remercie pour leur engagement sans limite. Félicitations.

!

J’arrive à présent dans la dernière partie de mon bilan moral, qui somme toute reflète l’activité d’un Conseil municipal très dynamique et très engagé à la cause publique. Chaque conseillère, chaque conseiller mérite de la reconnaissance publique je vous l’assure. Que deviendrait à titre d’exemple, la gestion de nos forêts, si la « commission agricole et de la forêt » présidée par Vincent Gutzwiller et Hubert Hebinger n’existait pas, si elle n’était pas en constante relation avec l’Office National de Forêts, pour l’organisation des coupes annuelles et des ventes de bois ?

Ces femmes et ces hommes tous élus au Conseil municipal de Muespach furent durant les 6 années de ce mandat, attentifs à toutes les propositions que je formulais, de sorte que les délibérations de ce Conseil, reflétèrent toutes de cet engagement à rester au service de Muespach et de ses habitants. Je les remercie bien sûr avec respect, émotion et avec une grande sincérité. Je souhaite que l’esprit de ce Conseil soit conservé et que l’image de Muespach soit embellie d’année en année.

C’est le vœu le plus cher que je puisse exprimer au bout de mes 31 années de présidence du Conseil municipal de Muespach, et heureux maire de Muespach.

Je remercie ainsi la population de ce beau village, si typique du Sundgau, d’avoir toujours montré à mon égard le respect qu’elle pensait devoir à leur maire. Je fus très sensible à cette manifestation. Je

tiens enfin à dire combien, durant tout ce temps, je fus heureux et fier d’avoir été leur maire.

Merci de tout cœur!

En conclusion je me permets d’inviter tous les habitants de Muespach pour la traditionnelle rencontre annuelle aux « Vœux du Maire » en date du Dimanche 12 janvier 2014, en la salle polyvalente de Muespach à 10 h 00

Dans cette fébrile attente, je vous adresse mes vœux les plus chers pour passer un Joyeux Noël au sein de vos familles, sous cet arbre traditionnel, brillant de tous ses feux dans cette chaleureuse et douce ambiance des Noëls alsaciens.

Joyeux Noël et bonne et heureuse nouvelle année 2014 Le maire, Roland Haller


< Liste des bulletins communaux
Imprimer la page Partager la page Haut de page